Colocations


Vous êtes un étudiant et vous cherchez un appartement adéquat pour votre année universitaire ? Quel que soit le type d’appartement que vous souhaitez trouver, attention à votre timing ! Les étudiants qui cherchent un logement sont très nombreux.

Il ne faut donc pas perdre de temps dans vos démarches de recherche et de réservation. Quel est le meilleur moment pour chercher un appartement étudiant ? Nous vous disons tout dans la suite de cet article.

Appartement étudiant : Anticiper

Trouver aujourd’hui un appartement étudiant n’est pas une chose facile. Les étudiants qui partent à la chasse d’appartement sont nombreux. Vous n’êtes pas seul sur la liste.

Pour éviter de mauvaises surprises, vous devez anticiper. C’est en anticipant que vous pourrez trouver un cadre de vie agréable. Si vous n’êtes pas rapide, vous vous retrouverez face à une mauvaise offre.

Vous cherchez un appartement étudiant ? N’hésitez pas à consulter le site https://www.generation-campus.be.

Appartement étudiant : préparer à l’avance un bon dossier de location

Appartement étudiant

Pour trouver un appartement étudiant qui répond à vos besoins et à vos attentes, vous ne devez pas perdre de temps. Il faut vite entamer les démarches de réservation.

Commencez par préparer votre dossier de location. Ce dossier vous permettra d’optimiser votre temps de recherche de location. Il vous donnera également un maximum de crédibilité auprès de votre futur propriétaire.

N’oubliez pas que vous êtes en concurrence avec plusieurs candidats, votre dossier doit donc être clair et complet. C’est ainsi que vous aurez la chance d’être sélectionné. Ajoutez certains documents à votre dossier :

  • Pièce d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire…)
  • Un justificatif de domicile
  • Une carte d’étudiant
  • Des justificatifs de vos ressources
  • Une recommandation (positive) de votre ancien propriétaire

Faites plusieurs copies de votre dossier et distribuez-le rapidement à plusieurs propriétaires.

Appartement étudiant : commencer les recherches le plus tôt possible

Appartement étudiant commencer les recherches le plus tôt possible

Pour avoir un appartement agréable et qui répond à vos besoins, vous devez commencer vos recherches le plus vite possible. Les mois d’avril et mai sont les meilleurs moments pour chercher un appartement. Si vous commencez vos recherches en juin, ce n’est pas encore trop tard. Vous avez toujours la chance de tomber sur les bons appartements.

Mais à partir du mois de juillet, vos chances vont diminuer. En juillet, les résultats du bac changent la donne, le nombre de concurrents atteint le sommet. Des cités universitaires jusqu’aux résidences étudiantes, tous les logements sont quasi pris. Si vous devez commencer vos recherches en cette période, il faudra entamer très tôt les visites.

Le mois de septembre est un peu tard pour commencer les recherches. Il est certes possible de trouver un appartement en septembre, mais vous ne trouverez pas celui qui correspond à vos attentes.

Appartement étudiant : gagner du temps

Trouver un appartement étudiant prend souvent du temps. Pour avoir un logement qui correspond à vos attentes, vous devez adopter une bonne stratégie. Repérez les annonces, faites des visites, transmettez votre dossier de candidature à plusieurs propriétaires.

Il existe également des outils en ligne qui vous permettront de trouver rapidement un appartement. Dès que vous trouvez une location qui correspond à vos attentes, constituez un dossier de candidature en ligne et envoyez-le au propriétaire.

Read More

L’humidité peut facilement s’installer dans nos chambres à coucher si ces dernières ne disposent pas d’un bon système d’aération ou de ventilation. Mais est-ce que l’humidité dans la chambre à coucher représente un danger pour les occupants de celle-ci ? Lisez cet article pour trouver la réponse.

Quel risque prenez-vous lorsque vous dormez dans une chambre humide ? 

Pour commencer, il est important que vous sachiez que l’humidité en elle-même n’a aucun impact négatif direct sur la santé. 

Cela étant dit, lorsque le taux d’humidité est élevé, il peut engendrer l’apparition de certains éléments qui eux sont capables de nuire à votre santé. Il s’agit notamment des moisissures et des acariens qui, en se développant de façon impressionnante dans les lieux très humides, sont de véritables dangers pour votre bien-être. 

Les moisissures sont des champignons qui libèrent dans l’air des particules microscopiques que l’on appelle spores et qui peuvent favoriser l’apparition des allergies. D’ailleurs, les spores peuvent également provoquer de la toux et des infections au niveau des voies respiratoires. 

Quant aux acariens, inutile de vous rappeler à quel point ils peuvent devenir dangereux dans la vie d’un humain surtout chez les allergiques. Vous comprendrez donc que vous prenez un sacré risque en passant vos nuits dans une chambre humide. 

Quel risque prenez-vous lorsque vous dormez dans une chambre humide

De plus, si vous souffrez déjà d’une pathologie, dormir dans une chambre qui présente un fort taux d’humidité et dans laquelle les moisissures et les acariens prolifèrent pourrait aggraver votre maladie. 

En outre, de nombreuses études ont montré que le fait de dormir dans une chambre avec un taux d’humidité élevé favorise le développement de l’asthme. Ainsi, l’humidité dans une chambre à coucher peut non seulement favoriser l’aggravation de certaines pathologies, mais aussi engendrer l’apparition de nouvelles maladies. 

Par ailleurs, en dormant dans une chambre humide vous aurez certainement droit à un sommeil de mauvaise qualité et à des maux de tête sans fin. 

Il serait alors judicieux d’éviter de dormir dans une pièce humide. Notons que vous pouvez faire appel à des experts qui traiteront l’humidité qui prend en otage votre chambre. Pour bénéficier d’une assistance, rendez-vous sur www.iso-immo.be/.

Quelles sont les causes de l’humidité dans la chambre ?

Quelles sont les causes de l’humidité dans la chambre

Le fort taux d’humidité dans la chambre à coucher est la plupart du temps entraîné par la condensation. En effet, lorsque vous respirez et que vous faites vos activités quotidiennes dans les pièces comme la cuisine, de la vapeur d’eau se forme en quantité dans la maison. Or la vapeur d’eau, en se formant dans l’air, favorise la hausse du taux d’humidité dans la maison et donc dans les chambres à coucher lorsqu’elle n’est pas évacuée tôt. De plus, cette vapeur peut se transformer en eau lorsqu’elle est en contact avec les murs, les fenêtres et le plafond. 

Quels sont les signes d’un fort taux d’humidité dans une chambre ? 

Les signes qui peuvent indiquer un taux d’humidité élevé dans une chambre sont nombreux. On peut notamment remarquer : 

  • Un mur qui suinte
  • Des tâches bizarres sur les murs 
  • Une peinture qui s’écaille 
  • Un papier peint qui se décolle ou qui se froisse
  • L’apparition de moisissures
  • Une présence quasi permanente de buée sur les vitres des fenêtres 
  • Des odeurs désagréables (généralement des odeurs de moisi)
Read More

La mise en vente d’un bien immobilier nécessite une bonne estimation de sa valeur. Pour cela, il est important de tenir compte de toutes ses particularités et d’éviter toute sous-évaluation ou surévaluation. Il faudra donc déterminer la valeur exacte du logement pour limiter les abus et gagner la confiance des acheteurs. Découvrez dans la suite de cet article comment évaluer un bien immobilier sans se tromper. 

Recourir à un expert

Pour la détermination exacte de la valeur de votre bien immobilier que vous souhaitez mettre en vente, vous aurez besoin de l’avis d’un expert en immobilier. Avec ses expériences, ce professionnel dispose de toutes les compétences et de la maîtrise nécessaires pour vous faire une estimation exacte de votre bien immobilier. Vous pouvez faire appel à un expert immobilier pour faire l’estimation de votre bien immobilier en consultant ce site https://www.immoinvest.be/estimation-maison.php

En vous référant à ce professionnel, vous aurez la certitude d’avoir une estimation qui ne risque pas d’être contestée par vos acheteurs.  Il faudra par ailleurs, mettre à la disposition de cet expert, les documents relatifs au bien en question pour lui permettre de faire une estimation exacte de sa valeur. 

Faire des recherches sur internet

Faire des recherches sur internet

De plus en plus, les notaires mettent à la disposition des internautes, des sites de vente aux enchères exposant les dernières ventes effectuées. Vous pouvez donc consulter ces sites pour comparer les caractéristiques de votre bien immobilier avec ceux des biens mis récemment en vente. Cela vous permettra d’avoir une idée sur la valeur exacte de votre bien mis en vente. 

Vous avez également la possibilité de consulter le journal de particulier à particulier, des sites immobiliers ou même l’argus des  notaires. De même, des outils d’estimation sont disponibles en ligne pour déterminer la valeur exacte de votre bien immobilier. Il s’agit par exemple des bases de données telles que Perval, Bien, Demandes de valeurs foncières ou encore de l’outil Patrim.

Utiliser les méthodes de calcul adaptées 

Pour estimer la valeur exacte d’un bien immobilier, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs méthodes. En effet, il existe des méthodes de calcul fiables du prix exact de votre bien immobilier. Vous pouvez ainsi procéder par la comparaison encore appelée méthode par le marché ou par la méthode par capitalisation ou méthode financière. La première consiste à faire une évaluation de la valeur d’un bien immobilier en comparant les prix de vente des biens similaires. 

Utiliser les méthodes de calcul adaptées 

Pour ce qui concerne la seconde méthode, elle permet de déterminer le prix d’achat du bien immobilier en tenant compte des revenus fonciers que celui-ci pourra rapporter. Cette opération est plus basée sur le retour sur investissement et se calcule en faisant l’équation suivante (loyer annuel/ prix de vente) x 100. 

Considérer les caractéristiques du bien immobilier

Pour faire l’estimation de la valeur exacte d’un bien immobilier, il faudra considérer trois caractéristiques principales. Il s’agit de :

  • La situation géographique du bien immobilier,
  • La localisation du bien immobilier,
  • Les caractéristiques particulières et l’état actuel du bien immobilier. 
Read More

L’estimation est l’une des premières choses à faire lorsqu’on souhaite mettre un bien immobilier en vente. En effet, l’estimation vous permet de connaître la vraie valeur de votre bien immobilier sur le marché. Cependant, qui peut faire l’estimation de la valeur d’un bien immobilier? On remarque que l’estimation peut être faite par des agences expertes en immobilier, par soi-même ou par un notaire. Nous vous en parlons dans cet article.

L’estimation faite par une agence immobilière

Le principal avantage de l’estimation qu’offre l’agence immobilière est l’objectivité de celle-ci. L’expert immobilier que l’agence immobilière mettra à votre disposition saura apprécier votre bien à sa juste valeur en vous proposant une estimation correcte et basée sur des données fiables. 

L’expert immobilier connaît les spécificités du marché immobilier de votre région et peut facilement avoir accès à des ressources qui vous sont sans doute inaccessibles. Notons que l’expert immobilier effectue des visites du bien dans le but de mieux l’apprécier et de prendre connaissance de tous ces atouts. 

Si votre bien à des petits défauts que l’on peut corriger avant sa mise en vente, le professionnel de l’immobilier peut vous les pointer du doigt et vous aider à les supprimer. Cliquez ici pour obtenir une estimation de maison dans la région de Charleroi.

L’estimation faite par soi-même

estimation faite par soi-même

Il est tout à fait possible d’estimer son bien immobilier tout seul. Que ce soit un appartement ou une maison, vous pouvez en estimer la valeur vous-même en tenant compte de quelques facteurs. Il s’agit notamment du marché local et des environs. Ces éléments vous permettront de vous faire une idée rapide sur la valeur de votre bien immobilier. 

Cependant, lorsque vous choisissez l’option de l’estimation personnelle pour déterminer la valeur de votre bien immobilier, il vous est recommandé de vous détacher de la valeur sentimentale que vous conférez à ce dernier et d’en oublier même le prix d’achat. 

Le fait est que la plupart du temps, la valeur sentimentale que nous portons pour notre appartement ou notre maison prend le dessus sur la valeur réelle du bien. Autrement dit, nous avons tendance à surestimer la valeur du bien sur le marché. Il convient donc de noter que l’estimation faite par soi-même peut souvent être biaisée. 

Toutefois, vous pourrez faire appel à des amis qui s’y connaissent en immobilier pour vous aider à faire une estimation plus objective. 

L’estimation faite par le notaire 

estimation faite par le notaire

La plupart des personnes qui souhaitent estimer un bien immobilier ne pensent pas à l’option du notaire. Le notaire est ainsi oublié dans l’estimation de la valeur d’un bien immobilier bien qu’il intervienne obligatoire dans certains cas d’estimation. Il s’agit notamment des cas de divorce où son expertise est requise en matière d’estimation immobilière. Il faut savoir que les notaires maîtrisent très bien le domaine de l’immobilier en particulier les rouages de l’estimation immobilière. 

Toutefois, il convient de noter qu’il y a encore certains paramètres qui échappent à la maîtrise des notaires en matière d’estimation immobilière. En effet, les notaires ont du mal à maîtriser l’aspect commercial du bien. L’estimation du notaire a donc des limites.  

 

Read More

L’expertise immobilière est une opération qui intervient généralement dans le cadre de la vente d’un bien. Elle permet à un expert immobilier d’effectuer une évaluation objective du bien objet de la vente. Ainsi, vous pourrez déterminer sa valeur réelle. Toutefois, il faut préciser que l’expertise immobilière n’est pas obligatoire.

Dans cet article, nous vous expliquons le déroulement de cette opération.

L’expertise immobilière : qu’est-ce que c’est ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’expertise immobilière consiste à solliciter les services d’un expert reconnu afin que ce dernier puisse procéder à une analyse pointue d’un bien immobilier. Cette opération permet de réaliser une estimation objective de la valeur de votre bien.

Dans le cadre de sa mission, l’expert immobilier a accès à plusieurs informations et données. Celles-ci lui permettent de réaliser un travail de qualité. Notez que toutes les informations utilisées par l’expert immobilier sont collectées au cours de plusieurs visites.

Précisons également que l’expertise immobilière prend la forme d’une évaluation immobilière sérieuse dans certaines situations. En effet, cette opération peut être ordonnée par un juge. Elle peut également être sollicitée par les services fiscaux dans le cadre d’une succession.  Pour en savoir plus, il suffit de cliquer sur www.leemans-immobilier.be/.

L’expertise immobilière  qu’est-ce que c’est 

Pourquoi solliciter les services d’un expert immobilier ?

Un particulier a généralement du mal à estimer la valeur de son bien. Il se fie à ses émotions personnelles au lieu de tenir compte de critères objectifs tels que l’état du logement ou encore la situation géographique.

Ainsi, une estimation effectuée par un particulier n’est pas forcément fiable, car cette dernière n’est pas basée sur des éléments pertinents. En faisant appel à un expert immobilier, vous êtes certains que ce professionnel pourra mettre en œuvre toutes les techniques dont il dispose pour accomplir sa mission.

Par ailleurs, l’expert immobilier bénéficie d’une certaine indépendance. Celle-ci lui permet de produire un rapport fiable et neutre.

Qui peut effectuer une expertise immobilière ?

La profession d’expert immobilier n’est pas régie par des textes de loi. Dans ce cas, il est parfois difficile de savoir à qui s’adresser pour réaliser une expertise immobilière. Toutefois, il est recommandé de privilégier les services de tous les experts qui se sont regroupés au sein des organisations professionnelles ayant signé une charte d’expertise en évaluation immobilière.

Un agent immobilier a également les compétences nécessaires pour effectuer une expertise immobilière. Il dispose d’une certaine expérience dans le domaine immobilier, ce qui lui permet d’être parfaitement outillé pour cette tâche.

Qui peut effectuer une expertise immobilière 

Comment se déroule une expertise immobilière ?

L’expertise immobilière s’effectue grâce à la collecte de plusieurs informations. Celles-ci sont obtenues par l’expert immobilier après plusieurs visites effectuées sur le terrain. Au cours de ces déplacements, l’expert se charge de prendre des mesures et de vérifier l’état de votre bien, sa surface ainsi que son emplacement.

Il procède également à l’analyse des différents documents qui lui ont été transmis. Il réalise aussi des tâches comme l’établissement d’un plan. Il étudie les contrats de location ou de construction.

Toutes ces données permettent à l’expert d’établir un rapport qui est destiné au client.

Read More

Comme toutes choses, avant de se lancer à un prêt, connaître par l’avance les garanties est un point essentiel. Non seulement, cela aide à prendre une décision, en plus, cela définit le prêt qu’on peut obtenir. On va voir dans ce texte, les quatre garanties qu’on peut bénéficier par un prêt immobilier.

Hypothèque, inscription et caution bancaire

Parmi ces 4 garanties, l’hypothèque et l’inscription en prérogative de préteur de deniers en est unes. Sur ce fait, elles sont à l’initiative de l’état. Cette hypothèque offre une possibilité de la garantie sur les biens qui ont été déjà construits. Avec ces biens, on pourrait jouir d’un transfert de jouissance, alors que pour le côté du gage, elle assure les biens intangibles, tels que la construction d’une habitation, liquidation en l’état futur d’achèvement, etc.

En ce qui concerne la caution bancaire, c’est la deuxième garantie que l’on peut profiter sur le prêt immobilier. En effet, dans tous les cas des garanties, la simulation credit maison en fait constamment partie. Il est bon à savoir que cette caution bancaire vienne de prêt immobilier des associations de cautionnement. Sans oublier que ces ultimes ont été conçues par les organismes prêteurs, aussi par les organismes financiers.

En effet, les sociétés de cautionnement ont été également engendrées par les associations de banques. Ils ont pour objectif d’offrir le minimum de coût sur les frais de garanties pour les particuliers. Par cette caution bancaire, on entendra souvent parler de la caution crédit logement qui est issu du groupement de grandes banques françaises, celle de SACEF du groupe caisse d’épargne, la caution CMH du groupe mutuel, celle de CAMCA du crédit agricole, etc.

Les cautions mutuelles et le nantissement

En effet, ces deux points sont également font partie des 4 garanties d’un prêt immobilier. D’abord, on va voir sur le côté des cautions mutuelles. Sur ce fait, elles sont les garanties des sociétés que l’on connaît sous l’appellation de caution mutuelle de fonctionnaires. Elle est donc bien claire de ce fait comme son nom l’indique. Elle a été donc fondée spécialement pour les fonctionnaires, et n’excepte aucune catégorie de professions.

Nombreux membres peuvent y avoir accès dans ce cas, tels que les membres de l’éducation nationale et du ministère de la recherche et de la culture. Les membres du commissariat à l’énergie atomique peuvent également bénéficier de cette caution mutuelle. Sans parler ceux du groupement militaire de prévoyance des armées, etc. La dernière, mais on pas les moindres garanties sur un prêt immobilier est le nantissement, qui est réalisé par l’emprunteur.

En effet, il se base sur la somme d’argent qui est bloquée et se présente si on prend un exemple comme une assurance-vie. On peut également faire une sollicitation de prêt immobilier pour savoir un peu plus de ce propos. Ceux qui sont déjà cités plus-haut pourront aussi soutenir les gens à mieux comprendre les différentes garanties qu’ils peuvent obtenir en se lançant sur ceci. Pourtant, en cas de doute, on peut constamment aller directement auprès d’un organisme pour collecter plus d’infos.

Read More

Installation intéressante pour se réchauffer pendant l’hiver, les foyers encastrables existent en plusieurs modèles. C’est un choix qui dépend de plusieurs critères qu’il faut préalablement déterminer. Encore faut-il connaître les options qui sont au choix et savoir ce qu’est réellement un foyer encastrable.

Définition

D’une manière simplifiée, le foyer encastrable est un foyer installé dans le mur. C’est un dispositif au même titre que le cheminé avec un fonctionnement et un design amélioré suivant la technologie. Cela dit, c’est une installation qui permet de se réchauffer pendant l’hiver. Cela peut s’installer dans un foyer déjà existant à condition que celui-ci permette de brûler du bois en toute sécurité. Cela peut aussi être un foyer nouvellement fabriqué et installé.

En ce qui concerne le combustible, il y a trois options au choix. L’option la plus économique est le bois. En effet, en plus d’être moins coûteux, c’est une alternative verte qui permet de réduire l’émission de gaz. De plus, le bois fend et devient cendre. Sans oublier que cela donne une meilleure performance. Autrement dit, le foyer encastrable en bois permet de garder la chaleur dans la maison. Demander un devis gratuitement sur precicom.be

Dans la même optique du combustible, le gaz est une autre solution pour ceux à qui le temps de préparation du bois fait défaut. Il en est de même pour le foyer encastrable à granules. C’est plus pratique que le bois, car les granules sont emballés dans un sac de 18 kg. Enfin, il y a les encastrables électriques. C’est le plus simple, mais limité en performance. En effet, un encastrable électrique ne peut dépasser les 2 000 watts.

La taille du foyer

La taille du foyer mérite un paragraphe à part, car c’est un élément important pour choisir un encastrable. Pour ce faire, il est judicieux de faire appel à des professionnels. Particulièrement pour prendre les mesures exactes et avoir le meilleur rendu. C’est surtout valable dans le cas où le foyer va être installé dans un foyer existant.

Dans tous les cas, il est possible de faire fabriquer un foyer sur-mesure selon l’espace disponible. Cependant, il y a certains paramètres à considérer. Notamment pour le foyer en bois, il faut plus de places par rapport aux autres. Sans oublier la place pour la gaine, les câbles. Deux gaines sont indispensables pour un foyer encastrable à gaz.

Les facteurs à considérer

Afin de choisir la bonne taille et surtout la bonne puissance d’un foyer encastrable, il est important de considérer quelques paramètres. A savoir la situation géographique. Il va sans dire qu’il faut plus de puissances dans une région froide que dans le Sud. De même, il faut déterminer les caractéristiques de la pièce à chauffer dont l’orientation de celle-ci.

Par ailleurs, l’année de construction de la maison joue un rôle significatif dans le choix d’un foyer. En effet, une nouvelle construction a une meilleure qualité en termes d’isolation thermique. Sans oublier de compter le nombre de fenêtres et de portes dans la pièce à chauffer. Cela concerne la déperdition de chaleur.

Read More

La rénovation de la toiture constitue une étape importante afin d’assurer l’esthétique de la maison ainsi que la protection et le confort des habitants. Pour optimiser les performances énergétiques de la toiture et d’économiser en énergie, la rénovation de la toiture s’allie également avec les travaux d’isolation. Pour plus d’informations, poursuivez l’article.

Problème d’étanchéité

Différentes raisons peuvent conduire à la rénovation de la toiture. Elle doit surtout être effectuée lorsque des soucis d’étanchéité apparaissent. Entre autres, cela se traduit par l’observation de fuites ou de moisissures. Ces dernières sont causées par la porosité de la couverture étant donné son âge ou bien les conséquences des intempéries.

Lorsque vous constatez ce type de problème, il serait mieux de faire appel à des spécialistes. Ces derniers se chargeront du diagnostic détaillé de l’état de votre toit. Il pourra identifier les autres causes qui pourraient vous échapper. Ils sont dotés des capacités expériences nécessaires afin de vous conseiller et de vous orienter dans les travaux à effectuer.

Assurer l’isolation de la toiture

Pour optimiser votre confort ou bien pour optimiser la performance de l’isolation de la toiture, vous pouvez procéder à une rénovation. Pour garantir la qualité des travaux, il serait mieux de recourir à des spécialistes comme l’entreprise Toiture Denille. Généralement, ce procédé se focalise sur l’installation d’isolants dans la toiture. Cela s’effectue par l’intérieur ou bien par l’extérieur.

De plus, la loi exige la réalisation de l’isolation de combles lors de la rénovation de toiture. Cela permet de maximiser les performances énergétiques. Entre autres, les économies en énergie seront assurées. Ce qui permettra de réduire les factures.

Changer le design de la toiture

Afin d’apporter une touche fraîche à votre maison, il est quelquefois utile d’entreprendre des travaux de rénovation notamment à la toiture. En effet, l’aspect du toit joue un grand rôle dans l’esthétique de la maison. Ainsi, tout en respectant les normes relatives à l’architecture et l’urbanisme, vous pouvez changer les matériaux et les couleurs de la toiture.

Sur le marché, les couvertures les plus prisées sont faits en tuile ou en ardoise. Toutefois, peuvent également être utilisés le bois, la chaume, et autres. Encore, il est possible d’opter pour un toit végétalisé.

Si vous avez besoin d’agrandir les surfaces exploitables à l’intérieur de la maison, il faudrait songer à la rénovation de toiture. En effet, lors de la rénovation, vous pouvez planifier l’aménagement des combles. Ainsi, tout en assurant l’isolation, vous pouvez modifier l’agencement de la maison.

La fréquence des rénovations

Pour garantir l’état de la toiture, il est de mise qu’elle soit vérifiée une fois par an. Cela est surtout nécessaire si des intempéries importantes ont survenus dans la zone. Aussi, l’intervention d’un couvreur est à songer selon l’âge de votre toiture. Pour les toits de moins d’une dizaine d’année, il faudrait inspecter tous les 10 ans. Pour les toits de plus de 20 ans, il faudrait procéder à une vérification tous les deux ans. Quant aux toits de plus de 40 ans, il serait mieux d’inspecter le toit tous les ans.

Quel que soit le matériau de fabrication des couvertures, les toitures sont à rénover en moyenne tous les 30 ans. Pour garantir la fiabilité des travaux, il est de mise de recourir aux services d’un professionnel. Ce dernier vous guidera dans le choix des matériaux et des techniques qui sont adaptés à l’état de votre toiture.

Read More